De l’Acte II

Posted on 04/09/2011

2


J’achève ce soir ma 1ère année de détachement à la cellule web de France 3 Lorraine. Et  j’entame la seconde.

Rapide bilan.

En 12 mois nous sommes passés de 200 amis sur notre page Facebook à 3600 et le compte Twitter créé fin août 2010 compte aujourd’hui plus de 1560 abonnés.

La présence de Stéphanie, notre étudiante en webjournalisme de l’Université de Metz a démontré l’indispensable création d’un second poste de webjournaliste dans la cellule et le travail de notre webmestre-graphiste-photographe-publicatrice Nathalie a prouvé la nécessité de travailler ensemble par delà les frontières entre chaque métier. Je suis bien conscient que c’est la volonté des différents acteurs qui a fait le succès de notre action commune de cette 1ère année expérimentale, qui a débuté sur les chapeaux de roues, avec un emploi du temps parfois épuisant et bien au-delà du simple travail de community manager…

Même si clairement la cellule web n’a pas encore trouvé sa place exacte au sein de la rédaction de France 3 Lorraine, elle a d’ores et déjà permis de créer des passerelles entre les différents services permettant de réaliser de jolies prouesses à travers des opérations spéciales (Gérardmer, cantonales, Lorraine Mondial Air Ballons) et des moyens d’expositions de l’information peu utilisés jusqu’alors par un média régional télévisé de service public : diaporamas (manifestations, intempéries, festivals, photos de vacances des internautes) et réseaux sociaux pour ne citer qu’eux.

Des réseaux sociaux sur lesquels nous avons su nous faire notre place et convaincre les internautes que nous étions capables d’échanger et d’écouter. La 1ère trace quotidienne de ce dialogue (du lundi au vendredi) a été visible chaque soir de septembre 2010 à juin 2011 dans la rubrique C’est vous qui le dites.

Parti des tréfonds du classement des 24 sites régionaux, alors que j’envisageais d’atteindre et de nous maintenir entre la 10ème et la 12ème place grâce à nos 2 millions de lorrains (nous sommes une petite région), nous voila à une inattendue 5ème place avec 3.150.000 pages vues, en grande partie grâce aux élections cantonales (600.000 pages vues),  à Lorraine Mondial Air Ballons (200.000 pages vues) et à un public d’internautes fidèles nous gratifiant d’un score hebdomadaire moyen de 62.000 pages vues depuis le début d’année.

Un mot également pour préciser que d’importants moyens techniques sont mis à notre disposition : ordinateurs portables (jusqu’à 6 pour l’opération Lorraine Mondial air ballons), appareil photo numérique, clé 3G, caméra Z7, etc. Et bientôt sans doute les smartphones.

Bref, la cellule web de France 3 Lorraine a montré tout l’intérêt de son existence, tant pour le média que pour le public. Ou plutôt les publics, puisque celui qui nous suit sur internet est quelque peu différents de nos téléspectateurs traditionnels. Plus jeune notamment, à 70% âgé de 18 à 45 ans. Un élément parmi d’autres que nous avons tenté de prendre en compte à travers notre offre d’information sur internet qui va continuer d’évoluer dans les prochains mois.

Car demain, lundi 5 septembre 2011 débute pour moi l’Acte II.

Avec de nouveaux rendez-vous qui vont inscrire la cellule web dans le territoire visuel de la télévision : ces derniers jours ont été consacré à transformer notre bureau en un mini-studio relié à la régie de France 3 Lorraine. De sorte que nous pouvons désormais intervenir sur l’antenne tv, dans des émissions ou dans les JT, avec la possibilité de faire apparaître à l’image mon écran d’ordinateur…

La cellule web de France 3 Lorraine

Ce dispositif va fonctionner dès demain, 2 fois par jour, du lundi au vendredi.

A 10h15 pour un insert direct de 2 minutes dans la nouvelle émission Lorraine Matin, pour évoquer ce qui buzze sur l’internet lorrain et plus particulièrement sur Facebook et Twitter.

Puis de 12h55 à 13h05 pour le second rendez-vous, interactif cette fois : 13 avec vous qui remplace C’est vous qui le dites. Nous invitons l’internaute à s’exprimer (réaction ou question) par webcam sur un thème précis et nous diffuserons les messages les plus pertinents en faisant réagir un invité en rapport avec le thème. Par exemple, le 1er thème concerne le coût des fournitures scolaires.

Ce double dispositif va-t-il s’inscrire dans la durée ?

Nous le souhaitons , mais seuls les téléspectateurs et les internautes le diront…

Mais bien sur, tout cela se fait en poursuivant ce qui a été mis en place : publication de reportages, couvertures évènementielles, rédaction d’articles et de dossier, préparation de sites dédiés. Sans oublier les échéances à venir, régionales (le Livre sur la Place, etc.) et nationales (Présidentielle 2012).

Bref l’Acte II promet d’être au moins aussi intense que l’Acte I !

🙂

Advertisements