De l’inquiétude de ne pas tenir le coup physiquement et nerveusement. Et de l’avenir…

Posted on 25/01/2011

1


11h d’activité pleine internet actu 5 jours sur 7.

C’est trop, beaucoup trop (même à 44 ans) mais étant seul sur ces missions actuellement à France 3 Lorraine je n’arrive pas à faire moins…😦

France 3 Lorraine à Nancy

Pour l’instant, le plaisir est là. Encore. Plaisir du défrichement de cette Terra Incognita et des interactions en construction.

Pour autant, je suis conscient de l’épuisement qui s’installe insidieusement. Et de son impact sur ma vie sociale et familiale.

De même que je n’arrive plus par exemple à trouver le temps de rédiger de billets pour ce blog. Alors que j’ai tant à partager…

A titre personnel, la solution passe par une douloureuse (j’aime mon travail…) mais nécessaire obligation de lever le pied. Un peu.

Professionnellement, la solution passe -au minimum- par deux décisions simples mais indispensables :

– Déterminer clairement le contenu éditorial de notre site lorrain et de nos comptes sur les réseaux sociaux. En y associant une charte (à élaborer) des usages de leurs contenus et interactions.

– Recruter le personnel minimum nécessaire à la réalisation de ces missions.

Mais mon inquiétude est plus large.

Il n’existe pas aujourd’hui à France Télévisions de directives claires concernant l’usage précis des outils web.

Les métiers même du web ne sont pas définis. Ou, s’ils le sont, bien peu d’entre nous sont au courant. Et pas les premiers concernés, ceux comme moi qui ont, au quotidien, le nez dans le guidon. Aucune concertation de fond -ni de surface…- sur ce point…

La seule certitude c’est qu’il faut être présent sur le web.

Cette position est une réalité qui s’est progressivement installée dans le quotidien et l’inconscient des salariés du groupe. Mais le groupe lui même n’a à ce jour produit rien d’autre que des sites simple et des expérimentations.

Dont certaines comme les web télés sont toujours en cours.

Les retards s’accumulent.

Et même s’ils sont encore rattrapables tant le développement d’Internet reste mouvant et multiforme, une certaine lassitude semble s’être installée ces derniers mois parmi les acteurs web de France Télévision. Sans parler des autres. Dont les journalistes qui devraient être à la pointe de ce défrichement…

L’une des clés du rattrapage de ce retard est sans conteste la capacité à bousculer les schémas d’hier pour les adapter à la réalité d’aujourd’hui. Mais dans le respect des hommes et avec une adaptation immédiate des moyens. Humains et techniques.

Mais dans cette lourde maison qu’est France Télévision, pas certain que le courage seul suffise…

Posted in: Divers, Internet