Du choix du bon outil

Posted on 11/04/2011

0


Être présent sur internet pour un journaliste, c’est bien sur être capable de passer du 1 au 2.0. Exposer Et échanger. Mais c’est aussi accepter l’idée qu’Internet peut-être un lieu de savoir. J’enfonce des portes ouvertes. Oui. N’empêche…

Et l’une des principales difficultés pour un journaliste qui accepte de se confronter à Internet est d’y effectuer un travail de veille efficace. De multiples outils existent pour cela, j’en utilise plusieurs, de netvibes à tweetdeck en passant par Flipboard (idéal dans le train avec mon iPad) pour ne citer que ceux-là.

La "couverture" de mon Flipboard

Mais une difficulté supplémentaire (et non des moindres) c’est l’incompatibilité inattendue de certaines de ses applications avec l’environnement de travail (virtuel) de France 3. Un seul exemple, tweetdeck plante définitivement la machine sur laquelle il est installé si elle connectée à notre réseau. Mes collègues du service informatique de France 3 Lorraine m’ont haï pendant 3 jours avant que nous réussissions à identifier le problème…

Et ce n’est pas la seule appli à se comporter ainsi…

Après de multiples tentatives j’ai fini par valider l’usage d’HootSuite : pas de plantage au sein du réseau (enfin pas à ma connaissance) et de multiples possibilités : suivi de fils spécifiques, de listes Twitter, de comptes Facebook tout cela sur un ou plusieurs onglets selon votre choix avec une gestion de la mise à jour de chacun de ces « fils d’info ».

L'écran de configuration de HootSuite

Un tel outil, correctement configuré, peut au sein d’une rédaction, devenir rapidement un atout indéniable comme système d’alerte, complémentaire par exemple au fil AFP : une succession de tweets sur un sujet donné peut alerter le journaliste chargé de la veille info qui peut ainsi partir à la source pour valider l’évènement ou bloquer un fake info. Et cela sans attendre la sacro-sainte validation AFPéenne, la seule à trop souvent avoir l’oreille de responsables de rédaction.

Et l’outil n’est pas inutile, ce système de veille me fournit jusqu’à 5 infos à traiter sur le fond ou à donner comme « en bref » à mes collègues du JT. Une fois bien sur qu’elles ont été vérifiées !

Je milite d’ailleurs pour que le réseau télévisé interne de la rédaction soit doté d’un tweetcanal branché sur HootSuite !

🙂

Posted in: Divers, Internet